Suite et fin… Si vous avez raté l’épisode 1, c’est !

En effet, un dimanche, nous avons regardé un documentaire qui parlait de la place que le monde du travail avait pris dans nos vies et comment il accaparait notre vie privée et affective. En effet, n’ayant pas pu faire un emploi intéressant, Fabien s’est dès la naissance de notre grande fille, en 2000, beaucoup investi dans  son éducation. Alors que moi je débutais comme prof des écoles, que je croulais sous le boulot mais que j’étais passionnée par mon travail dans lequel je me sentais utile, il nous a semblé naturel que ce soit Fabien qui s’occupe des enfants.

congeParentalEvidemment, dans le bâtiment, le fait qu’il se mette en congé parental ou que ce soit lui qui s’arrête quand un enfant était malade, ça n’a pas trop plu à son patron, qui l’a renvoyé quelques mois plus tard. Sans compter une hernie discale qui l’a disqualifié à tout jamais dans les métiers physiques. Pendant longtemps, Fabien a donc subi cette pression de la société qui fait qu’un homme, un vrai doit faire « bouillir la marmite ». Il a fallu des années pour qu’enfin, il se rende compte que s’occuper de ses enfants et de sa maison n’était pas dévalorisant, qu’au contraire c’était l’occupation la plus précieuse qui soit.

Mais bon, au bout d’un moment, c’est vrai que, ça fait peur, un seul salaire, un crédit, les enfants qui grandissent,  la perspective de devoir payer les études, faire ses yaourts et son pain ça ne suffit plus. On s’est donc demandé ce que pourrait faire Fabien, pour ramener un petit complément de revenu, sans changer trop nos habitudes, c’est-à-dire en restant disponibles pour les enfants, pour la maison, un truc où il se sente utile. C’est comme cela qu’est venue l’idée de la yourte, qu’on est allés voir le camping et la fabrique de yourtes chez nos voisins charentais de la Frênaie (où a été fabriquée la yourte), que Fabien a rencontré des personnes qui s’étaient posées les mêmes questions que nous, avaient eu les mêmes inquiétudes. On a découvert alors qu’il pouvait y avoir des entreprises sans patron (les SCOP, société coopératives et participatives), des gens qui habitaient à l’année dans des yourtes, près de la nature, en accord avec eux même, des woofers, sortes de nomades qui donnent des coups de main en échange du couvert. Bref, nous avons découvert, ensemble, en discutant, en rencontrant des personnes jugées parfois comme marginaux, que des alternatives étaient possibles et que de plus en plus de personnes, issues des banques ou des assurances par exemple avaient quitté ce système et opté pour un mode de vie radicalement opposé et en accord avec leurs valeurs profondes.

 Alors ça nous a rassurés et nous aussi, on a voulu mettre notre pierre à l’édifice, d’où l’idée d’accueillir sur notre terrain des personnes sensibilisées ou non à l’environnement mais en tout cas, pour leur montrer que des solutions sont possibles, et que plutôt que de se mettre des œillères ou que  devenir individualiste comme la société et les médias  nous y encouragent, on peut tous ensemble se retrousser les manches, se  remettre à discuter entre citoyens et faire confiance à notre imagination et notre créativité pour chercher des solutions concrètes.

Donc voilà, pour finir les présentations, nous nous sommes répartis les rôles comme suit : la fabrication de la yourte, la rénovation de la roulotte, toute la partie technique ,puis la partie accueil, public-relation (prononcer avec l’accent), c’est Fabien. Tout ce qui est communication et public-relation cachée derrière son ordi et blanche comme un cachet d’aspirine, c’est moi !
Donc à bientôt et j’attends vos réactions, commentaires et suggestions avec impatience!

Ah oui! Et on a oublié de vous présenter les autres membres de la famille:

ghana le chat

Ghana…

kira

… et Kira en mode détente.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

poules yourtière

Les dernières venues: les poulettes!!!

 

 Et flash de dernière minute: un petit garçon nommé Abel vient de faire son entrée dans la famille! Des articles sur le blog sont à venir sur les alternatives écologiques possibles pour tout ce qui concerne bébé!

HEYYY

Abel, notre 4e merveille…